M.Ravalomanana et sa fortune.

Suite aux suspicions du FMI quant à l’achat colossal de 60 millions de dollars pour un avion présidentiel, le gouvernement malgache n’a d’autre solution pour calmer le jeu que de reconnaître ouvertement la grande fortune du Chef de l’Etat.

 

En date du vendredi 9 janvier, que le FMI (Fond Monétaire International), qui subventionne largement Madagascar, s’intéressait de très près à l’achat de l’Air Force One malgache, tout nouveau joujou de 60 millions de dollars du Président Ravalomanana. Le gouvernement malgache est donc forcé de fournir des explications écrites au FMI quant à la manière dont a été financé cet achat ubuesque.

Il semblerait que l’explication du report de crédit non utilisé en 2008 fournit hier ne suffise pas à expliquer une telle dépense. Et donc, le ministre des finances Hajanirina Razafinjatovo a reconnu que la moitié de la somme, soit 30 millions d’euros, provient tout simplement des fonds personnels du Président Ravalomanana.

Bien entendu, c’est une consigne qu’il a du recevoir du Président, jamais un ministre n’oserait prendre ce genre d’initiative. Toujours est-il qu’avec cette manœuvre désespérée de clarification, le Président Ravalomanana reconnaît publiquement son immense fortune. S’il peut mettre 30 millions d’un coup dans l’achat d’un avion, imaginez un peu le contenu de son compte en banque. On a du mal à croire qu’il s’est ruiné pour cela, ou encore qu’il ait du s’endetter pour 10 ans comme nous le faisons nous autres pour une voiture.

10 votes. Moyenne 2.30 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.


Regie Publicite Afrique

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site