ESPIONNAGE

Trois minutes, 900 euros

et votre portable devient un micro

Il ne faut pas plus de trois minutes pour glisser un « espion » dans votre téléphone portable. Quant celui-ci est allumé, il peut être écouté. Quand il est éteint, il se transforme en micro d’ambiance.Imaginez une réunion stratégique dans une grande entreprise. Tous les participants ont consciencieusement fermé leurs portables. Pourtant, à quelques dizaines kilomètres de là, le principal concurrent ne perd pas un mot de la conversation. Ce n’est ni de la magie ni de la science-fiction : on n’a simplement glissé un « espion » dans l’un des téléphones portables. Ou, mieux encore, on a carrément offert un GSM espion à l’un des participants à cette réunion, à Noël ou pour son anniversaire.

« Ce n’est que de la programmation. Il ne faut guère que trois minutes pour un expert, dix minutes pour un amateur, pour modifier un appareil. Ensuite, même quand le portable est éteint, vous pouvez écouter ce que dit son propriétaire et ce que lui répond son entourage », explique Stephane Gallois, directeur commercial de espion-on-line.com, société spécialisée dans la fabrication et la distribution d’équipements et de matériels d’espionnage, une société installée à Londres et en Irlande (1).

Si vous n’êtes pas chef d’entreprise ou ministre des Affaires étrangères et que vous ne récoltez jamais d’informations stratégiques, cette histoire de téléphone écouté ne vous préoccupe guère. Ce n’est pas si sûr. Imaginez maintenant que vous êtes dans votre chambre à coucher - ou à l’hôtel - avec un (ou une) ami(e), et que votre portable dormant traîne sur la table de nuit… C’est terrifiant. Eh oui, nous ne pouvons plus échapper aux grandes oreilles, à moins de jeter à la poubelle nos portables.

Les spécialistes réclament l’anonymat

Savoir qu’un téléphone portable allumé - comme un téléphone fixe - peut être écouté, ce n’est plus un secret depuis longtemps. Fin 2007, Le Canard enchaîné révèle que les appareils sortis récemment peuvent être transformés en micro, à condition toutefois qu’ils restent en mode « veille ». « Il suffit que l’opérateur envoie un code informatique pour déclencher à distance le mode “écoute discrète” (…) Le policier peut alors entendre tout ce qui se dit dans la salle à manger, le bureau », raconte l’hebdomadaire satirique. Le Canard enchaîné n’a pas été démenti.

 Plus récemment, en décembre 2008, le site Rue89 enfonce le clou et titre : « Même fermé, votre téléphone portable peut être écouté ». Philippe Madelin, l’auteur de l’article, spécialiste des services secrets, ajoute, « Seul moyen pour que votre téléphone ne puisse pas servir de micro d’ambiance à la police : enlever la batterie. Et encore… ». L’article attire plus de cent mille visiteurs, et provoque des centaines de réactions, positives comme négatives.

Bref, le sujet passionne. Mais il embarrasse les spécialistes. Ces derniers ne nous ont confirmé l’information qu’à condition que l’on ne révèle pas leur identité. Personne ne tient à être soupçonné du moindre lien avec une quelconque opération d’espionnage.

Plus de Blackberry pour Obama

« Oui, tous les appels peuvent être enregistrés. Oui, tous les SMS peuvent être lus. Oui, on peut vous localiser avec précision grâce à votre portable. C’est pourquoi les services secrets américains ont confisqué le Blackberry d’Obama. Mais seuls les téléphones qui ont été modifiés au niveau du “hard” peuvent être transformés en écoute environnementale », souligne un ingénieur d’Orange.

Même son de cloche de la part du chef de projet d’une importante société de protection à Genève : « Ce genre de manipulation ne concerne pas les téléphones portables ordinaires qu’on achète dans le commerce. Mais c’est effectivement possible d’activer à distance un GSM qui a été préalablement modifié », commente-t-il. En clair, si votre portable n’a pas été bidouillé, ni la police ni une autre oreille indiscrète ne pourront l’allumer à votre insu.

Mais si par malchance vous vous êtes fait refiler un téléphone espion, comment cela se passe-t-il ? L’individu qui vous veut du mal vous appelle. Mais votre téléphone ne sonne pas, ne vibre pas, ne s’allume pas. Et aucune trace des appels n’apparaît dans la mémoire de votre appareil. Pourtant, à plusieurs dizaines ou centaines de kilomètres, un individu entend vos propos et ceux de votre entourage. Votre téléphone trafiqué est devenu, à votre insu, un micro d’ambiance.

De la même façon, l’espion peut récupérer tous les SMS que vous envoyez ou que vous recevez. Et, bien évidemment, il est à l’écoute quand vous recevez ou quand vous passez un appel. Le coût de ce petit programme espion qui peut vous pourrir la vie ? 900 euros.

La batterie se décharge très vite

Qui s’adresse à cette société qui se présente comme le leader francophone de la fabrication et la distribution de matériels d’espionnage ? « Dans ma clientèle, j’ai beaucoup d’employeurs qui nous commandent des téléphones-espions pour surveiller certains de leurs salariés, notamment leurs représentants de commerce, soupçonnés de travailler en douce pour la concurrence », raconte Stephane Gallois, de espion-on-line.com.

Un conseil pour savoir si vous êtes écouté : votre batterie a tendance à se décharger anormalement vite. Un autre conseil pour éviter ce genre de désagrément : retirez la batterie quand votre portable est éteint.

3 votes. Moyenne 1.33 sur 5.

Commentaires (1)

1. omega seamaster (site web) 02/03/2012

I think this style for you ,and its popular, please to visit my page ~~click my name or the message des~^ ^ Breitling Navitimer replica

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.


Regie Publicite Afrique

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×