Racisme/Antisémitisme : GOOGLE refuse de sévir

Lorsqu'un internaute écrit le nom de la Première Dame des Etats-Unis sur ce site, la première photo qui apparaît est celle d'une guenon affublée de rouge à lèvres et coiffée comme l'épouse du président américain.

"Nous vous assurons que les opinions exprimées par de tels sites ne sont en aucune façon approuvées par Google", explique le groupe. "Les moteurs de recherche reflètent les contenus et l'information disponibles sur internet".

Google assure qu'il éliminerait les pages qui violeraient ses "lignes de conduite" mais "considère l'intégrité de ses résultats de recherche comme une priorité extrêmement importante".

"De ce fait, nous ne supprimons pas une page de résultats de recherche au motif que son contenu est impopulaire ou qu'elle nous vaut de recevoir des lettres de plainte", poursuit le groupe. "Nous vous présentons nos excuses si votre utilisation de Google vous a contrarié".

Le groupe fournit une explication similaire sur la page de recherche correspondant au mot "Jew" ("juif" en anglais), qui produit des caricatures de personnages dignes de la propagande antisémite des années 1930.

"L'une des explications est que le mot +juif+ est fréquemment utilisé dans un contexte antisémite", explique Google.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.


Regie Publicite Afrique

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site