Obama et les us et coutumes... Question d'éducation?

Le président américain s'est-il déshonoré en se courbant à 90 degrés tout en serrant la main de l'Empereur Akihito, comme le dénoncent ses détracteurs, ou bien a-t-il fait preuve de respect, comme l'applaudissent ses hôtes nippons?

Le président américain, Barack Obama se penche devant l'Empereur japonais Akihito et sa femme Michiko à son arrivée à l'Imperial Palace à Tokyo, le 14 novembre 2009. (Sipa)

Le président américain, Barack Obama se penche devant l'Empereur japonais Akihito et sa femme Michiko à son arrivée à l'Imperial Palace à Tokyo, le 14 novembre 2009. (Sipa)

S'incliner à la japonaise ou serrer la main à l'occidentale? En choisissant les deux solutions lors de sa visite samedi chez l'Empereur du Japon, le président américain Barack Obama a déclenché des réactions radicalement différentes sur chacune des rives du Pacifique.
Le maître de la première puissance mondiale s'est-il déshonoré en se courbant à 90 degrés tout en serrant la main de l'Empereur Akihito, comme le dénoncent ses détracteurs aux Etats-Unis, ou bien a-t-il fait preuve de respect de l'étiquette locale, comme l'applaudissent ses hôtes nippons? La polémique, teintée d'incompréhension culturelle, fait rage.

Humiliant pour les Américains…


"Nous ne nous soumettons pas aux rois ou aux empereurs. Le président des Etats-Unis, c'est autre chose", a tonné le conservateur américain Bill Bennett.
"Il est déplacé pour un président américain de s'incliner devant un chef d'Etat étranger", a renchéri le commentateur néo-conservateur William Kristol, qui y voit une preuve de l'affaiblissement des Etats-Unis sous la présidence Obama.

…bonne éducation pour les Japonais


"Le protocole, en général, consiste à respecter les coutumes et traditions du pays hôte. Le président n'a fait que montrer du respect" à Akihito, a réagi à Washington le département d'Etat, chargé entre autres de conseiller la Maison Blanche en la matière.
Une opinion que partage Isao Tokoro, professeur d'études impériales à l'Université Sangyo de Kyoto (ouest du Japon).
"Quand on visite un pays étranger, la bonne éducation exige qu'on respecte le protocole du pays", affirme-t-il. Le salut d'Obama "doit être loué, et ne mérite en aucun cas la critique", s'insurge le professeur, selon qui "au Japon, s'incliner n'est jamais un signe de soumission face à autrui".

Des inclinaisons aux sens différents


La polémique aux Etats-Unis a de quoi étonner au Japon, où se courber est la façon habituelle de saluer, répétée des dizaines de fois chaque jour. Ce geste est aussi employé pour s'excuser.
"Se courber exprime le respect et l'ouverture d'esprit", explique Reiko Kasai, instructrice à l'école de bonnes manières JAL Academy. "C'est un salut qui démontre que l'on est heureux de rencontrer l'autre". Selon le code de politesse nippon, il existe quatre niveaux de prosternation en fonction des circonstances, à commencer par le simple hochement de tête accompagnant un contact oculaire. Suivent les inclinaisons à 15 degrés, à 30 degrés, et enfin le profond salut à 45 degrés.

Une illusion d'optique


Certes, les photographies montrent que Barack Obama a un peu forcé sa colonne vertébrale et s'est pratiquement plié en deux devant le monarque, lequel ne lui a rendu qu'une légère courbette. Mais selon Reiko Kasai, cela se justifie par la différence de taille entre les deux chefs d'Etat.
"Comme le président est très grand, il a dû s'incliner très bas pour que ses yeux arrivent au niveau de ceux de l'Empereur, qui est de petite constitution", avance l'experte.
Saluer de la façon appropriée est particulièrement important lors d'une audience chez l'Empereur, auxquels les Japonais vouent un immense respect.

Un ancien empereur de droit divin


Selon la légende, Akihito est le 125e souverain d'une dynastie née au 7e siècle avant Jésus-Christ, et le descendant direct de la déesse du soleil Amaterasu. Ce n'est qu'en 1945 que Hirohito, le père d'Akihito, renonça à son statut divin après la capitulation du Japon face aux Alliés.
"Si Obama s'était avancé vers l'Empereur pour lui serrer la main en se tenant droit comme un I, il aurait fait preuve d'arrogance à notre égard", a estimé un commentateur sur la chaîne Nippon Television.


Nouvelobs.com avec AFP

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.


Regie Publicite Afrique

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site